florence_merieau

PROBLEME D'humidité

Florence Merieau
8 Décembre 2018

Bonjour à tous,


J'ai un studio au RDC de ma maison, qui est en location. Il y a de gros problèmes d'humidité, et les murs dégoulinent littéralement d'eau. Pensez vous qu'une VMC soit efficace dans ce cas ? Ou dois la mettre ?

il n'y a pas de porte entre la cuisine et la pièce principale et c'est le mur qui correspond au mur extérieur de la maison Ouest (en bas sur l'image) qui est très humide. Quels sont vos conseils? A priori, il s'agit de condensation, due à la cuisine et salle de bain.


Commentaires (14)

  • Florence Merieau


    Le mur est celui de gauche sur cette image

  • Florence Merieau


    Voici la cuisine.

  • Florence Merieau


    Et la salle de bain, qui dispose d'une aération vers le garage au fond de la douche.

  • julie Maretraite

    Bonjour.

    Qui dit condensation dit paroi froide.

    Une VMC est une réponse possible, dans le sens où l'air humide évacué n'aura pas le temps de condenser.

    Mais la réponse de fond est dans une isolation de cette paroi froide.

  • rems32
    bonjour
    vous pouvez d'écrire l'isolation mise en place ?
  • PRO
    Walibili

    A l'extérieur, n'avez-vous pas de la végétation le long du mur, ou empilé du bois...? C'est très mauvais pour les murs...

  • PRO
    L'âme du lieu | Architecte | Feng Shui

    Bonjour,

    Nous décrire la composition de la paroi, transmettez aussi photo du mur intérieur et extérieur studio afin de voir le contexte et pouvoir vous conseiller au mieux.

    Sandra

  • Florence Merieau

    A WALIBI : Non pas de végétation sur le mur, ni de bois.

    A L'âme du lieu : Il s'agit d'un mur en parpaings. Le mur intérieur est en photo plus haut, le mur extérieur est créé et a été repeint en MARS 2018.

  • Florence Merieau

    crépis au lieu de créé

  • bri mo

    Il faut rechercher l'origine de cette humidité.

    Votre habitation est peut-être très bien isolée et rendue trop étanche, surtout s'il y a peu ou pas de fenetres.

    Je vous conseille vivement de mettre une VMC, s'il n'y en a pas , et de la faire fonctionner en continu.

    J'ai fait la triste expérience de louer un appartement en rez de chaussée où les précédents locataires n'utilisaient pas la VMC pourtant présente dans le logement (par souci d'économie !!!).

    J'ai nettoyé le moisi en utilisant de l'eau de javel, remis la VMC en marche, et aérer autant que possible; quelques semaines plus tard, plus de soucis.

    Florence Merieau a remercié bri mo
  • PRO
    ARCHalliances

    Faire par mail un diagnostic n'est pas très sérieux mais ici c'est un peut la régle , notez ,

    - Origine "interieure" de l'eau :

    1 respiration ,évapotranspiration (env 3 litre/personne) sous forme de vapeur d'eau qui se condense sur ls parois froides.

    2 défaut de ventilation (absence de grille aux fenêtres, il faud que l'air frait arrive) ou

    pas de VMC hygro dans la douche (ou prise de douche très chaude (ce qui accentue le phénomène de parois froide/ température du mur d'ou la condensation)

    3 pas de hotte en cuisine (avec sortie ext) si le locataire cuisine à la vapeur d'eau ou à la cocote minute et laisse la vapeur ce diffiser dans le logement jusqu'à saturation.

    4 L'obligation réglementaire de renouvelé la totalité du volume d'air toute le 3 hres (avec ou sans RT 2012 2020....) d’où l'absurdité d'isoler "bêtement"

    5 non prise en compte de paroi froide (différence de température entre la surface de la paroi int et ext.

    6 fuite conduite (ici peu probable)

    -Origine extérieur :

    1 composition de mur (ex : si la face intérieur d'un mur parpaing et cimenté, cela empêche la vapeur d'eau de "sortir", idem si le "frein vapeur" (papier sur isolant régulant le passage de la vapeur d'eau) est placer du mauvais coté dans la cloison, au sol dans les combles... (le papier doit être du coté de la chaleur du logement.

    (ainsi lorsque vous rentrez dans un comble non chauffé tapissé de laine de verre au sol, vous ne devez pas voir le kraft coté ciel. S'il est mal posé l'eau ce condensera dans la cloison ou dans cette exemple dans l'isolant.

    2 fuite réseau chéneau, descente pluviale,

    fuite canalisation lié au logement douche italienne, chauffe eau de l'étage supérieur....

    3 A Noter aussi troublant que cela puisse vous paraitre, un mur doit être plus imperméable (perspirant) à l'intérieur qu'à l'extérieur afin de mettre naturellement un "déphasage", une migration de l'eau de l'intérieur vers l'extérieure après , si toutes les face sont en verre, en plastique il reste à extraire l'eau fabriquée par l'occupation (cuisine douche sèche linge, respiration...) vers l'extérieur mécaniquement et donc de quantifié ce volume d'eau .

    Etc etc




  • Florence Merieau

    MERCI à tous pour toutes ses précisions. J'ai rendez vous jeudi avec un installateur de VMC. Je vous tiens au courant.

  • Florence Merieau a remercié Agnès Carpentier
  • PRO
    ARCHalliances

    très bon dossier, ne pas oublier qu'il s'agit souvent de bon sens, injecter une résine "bio" dans un mur perspirant de brique de terre/ pierre....reviens a transformer le mur en béton banché étanche, sur la surface traitée et potentiellement les transfert de vapeur d'eau de l’intérieur vers l'extérieur vont passé au dessus sur une surface "réduite" ce qui peut engendrer un nouveau problème, l’aspect magnétique je connais le principe mais je ne l'ai jamais vu fonctionner. Il exite également une technique "brutale" et chère qui consiste a "tronçonner" le mur et placer une coupure capillaire type résine, feuille de plomb je l'ai vu pratiqué en monument historique mais trouve cette solution destructive (cela n'engage que mon point de vue).

    Florence Merieau a remercié ARCHalliances
France
Personnaliser mon expérience à l'aide de cookies

En continuant à naviguer sur ce site ou à utiliser cette application, j'accepte que le groupe Houzz utilise des cookies ou d'autres technologies similaires pour améliorer ses produits et services, me proposer du contenu pertinent et personnaliser l'expérience utilisateur. En savoir plus.