sebastien_dedrye

ISOLATION EFFICIENTE

Freelance
10 Avril 2019

Bonjour,


Que pensez vous de la mousse polyuréthane projetée à cellules fermées en isolation par l'intérieur pour une construction neuve.


7 cm au sol, 10 cm aux murs, et 15 cm sous toiture? ( Pour former comme une " coque rigide " isolante, étanche à l'eau et à l'air, puis plaquée avec du placo phonique ) sur une base de maison en bois en kit ( plein pied du type Nordland chez SKAN )


Commentaires (5)

  • PRO
    Fred Sauger Architecte

    Bonjour,

    personnellement je privilégie les isolants éco-responsables type laine de coton métisse pour les cloisons, ou laine de bois pour les doublages et la toiture. L'étanchéité à l'air est assurée par une membrane pare-vapeur. Je ne vois pas l’intérêt d'avoir un isolant étanche à l'eau, n'y a-t-il pas des risques de condensation ?

  • julie Maretraite

    Bonsoir.

    Quand on cite les isolants éco-responsables, on élimine spontanément la laine de verre.

    Je précise d'abord que je n'ai aucune action, ni aucun avantage de quelque nature que ce soit chez Saint Gobain.

    J'ai eu la chance de pouvoir visiter l'usine Isover d'Orange.

    Certes, il faut actionner des fours et consommer de l'énergie pour fondre le verre. Mais la laine est faite à partir de nos bouteilles recyclées et... de laine de verre recyclée, ce qui me semble éco-responsable.

    Et, autre surprise à l'occasion de cette visite, la nouvelle laine de verre ne pique plus, ne fait plus respirer de particules, elle a la consistance d'un coton.

    A l'époque de ma visite, cette nouvelle laine souple ne convenait que pour les combles, mais il était prévu de sortir une version murs (je ne sais pas si c'est fait)

    https://www.isover.fr/produits/la-nouvelle-laine-de-verre-isover

    Alors éco-responsable ou pas ?

  • Marc Le Bricoleur

    Bonjour,


    La mousse de polyuréthane est réputée performante en thermique mais moins en acoustique …

    Ça veut dire quoi efficient ?


    Si vous êtes dans un environnement sonore, le bruit passera par la toiture à coup sûr :(


    D’autres part, cela donne quoi en résistance thermique ? On voit des recommandations actuellement de R de 4 - 4 et 8 respectivement en sol mur et combles.


    Drôle d’association également du bois et du polyuréthane, c’est un peu aux antipodes !

    Quelques infos sur cette famille d’isolant : https://www.toutsurlisolation.com/Choisir-son-isolant/Les-isolants/Isolants-polystyrenes-PSE-XPS-et-PUR


    Le classement au feu des isolants que l’on emploie est également pour mi un point très important dans leur choix. Le terme d’éco-responsable me fait sourire jusqu’à temps que l’on approche une allumette, que l’on fait une soudure ou que l’électricité passe à proximité… ou alors je me pose également des questions sur les additifs employés pour les rendre résistants au feu et leur pérennité.

  • PRO
    Freelance

    Fred Sauger Architecte, bonjour,

    La condensation intérieur est assurée par une bonne ventilation double flux. D'autre part, le point de rosée se retrouve automatiquement en dehors de la maison avec cette technique.


    julie Maretraite, bonjour,

    C'est sympa les matériaux eco responsable, mais il perdent leur performance au fûr et a mesure du temps ( tout comme la laine ). Et pour 10 cm de mousse, il faut mettre 25cm de cotre produit. Imaginez donc la place perdue sur une maison de 90 m²...

  • Hicot 35

    Bonsoir,

    Pour ma part, j'hésiterais à poser une "coque rigide" sur un élément comme le bois, matériau vivant qui évolue avec le temps et surtout travaille selon la lumière et l'humidité associée aux variations de température (variations thermo-hygrométriques). Il me semble que l'effet rigide de l'isolant que vous envisagez n'est pas fait pour respecter et suivre au mieux les variations dimensionnelles du bois et donc assurer le calfeutrement attendu d'une isolation performante... Mieux vaudrait un matériau semi-rigide, ayant donc une certaine élasticité, pour suivre ces variations naturelles du bois ;-)

    Si toutefois vous persistiez dans votre choix, mieux vaudrait une solution à cellules ouvertes (ce type de solution existe pour le matériau choisi) afin de conserver une certaine perméabilité à la vapeur d'eau des parois, ce qui ne dispense pas de prévoir un système de ventilation adapté pour le renouvellement de l'air intérieur et l'évacuation de l'humidité produite par notre mode de vie actuel (douches quotidiennes, linge séchant en intérieur, etc.) !

    Bonne réflexion ;-)

France
Personnaliser mon expérience à l'aide de cookies

En continuant à naviguer sur ce site ou à utiliser cette application, j'accepte que le groupe Houzz utilise des cookies ou d'autres technologies similaires pour améliorer ses produits et services, me proposer du contenu pertinent et personnaliser l'expérience utilisateur. En savoir plus.