Commentaires (13)
Merci d'avoir signalé ce commentaire. Défaire
Gilles Champion

Chère Clothilde,

Il y aura toujours des études pour prouver que tel ou tel chose est toxique, dangereuse, mauvaise pour la santé....Je vous recommande donc incessamment Clothilde de ne plus rien consommer, plus rien respirer, cela fera vite de l'espace... pour des personnes plus constructives, positives, ouvertes, douées de réflexion et intelligentes, ne faisant elles ! pas que de toxiques remarques gratuites et non avérées..

Mais au fait qu'avez vous donc respiré si longtemps pour expirer tant de toxicité...?


   
Merci d'avoir signalé ce commentaire. Défaire
hzdeleted_28474181

Ce que j'ai respiré ?

Du papier d'Arménie, comme vous. :o)

Voici un article trouvé sur le site du Sénat :

"En décembre 2004, l'«UFC-Que choisir ? » (n° 421, décembre 2004) a lancé une alerte sur les désodorisants d'intérieur qu'elle a qualifiés de « polluants d'ambiance ».

En effet, devant l'essor de nouveaux produits désodorisants destinés à la plupart des pièces dont le salon avec une action de diffusion permanente, le mensuel a réagi en analysant trente-cinq désodorisants d'intérieur (aérosols, vaporisateurs, gels, diffuseurs liquides, diffuseurs électriques, bougies parfumées, encens et huiles essentielles) pour rechercher la présence éventuelle de substances cancérogènes ou allergisantes.

Les tests effectués ont mis en valeur l'émission de substances dangereuses parmi lesquelles : des allergènes ou irritants (limonène ; triplal, coumarine, géraniol, benzaldéhyde, cinnamaldéhyde, 2-pinène), des muscs artificiels soupçonnés d'être des perturbateurs endocriniens (altone, galaxolide, tonalide, traseolide), des phtalates soupçonnés d'être des perturbateurs endocriniens (diéthylphtalate), du benzène, hydrocarbure cancérogène impliqué dans les leucémies et les lymphomes, du formaldéhyde, gaz irritant et cancérogène certain, du styrène et du naphtalène, cancérogènes possibles pour l'homme, du toluène, hydrocarbure aromatique neurotoxique et enfin des xylènes (dont le BHT-butylhydroxytoluène), ou de l'acétaldéhyde qui sont des cancérogènes possibles ou encore du paradichlorobenzène qui est un irritant respiratoire.

Face à la diffusion volontaire de telles substances utilisées dans le but de dissiper des odeurs ou de rendre l'atmosphère ambiante plus agréable« Que choisir ? » a rappelé des vérités, méconnues ou oubliées, ou alerté sur certains dangers.

Tout d'abord, la diffusion d'un produit naturel n'est pas ipso facto sans danger. Par exemple, « brûler de l'encens », c'est à peu près comme respirer au plus près d'un pot d'échappement » du fait de l'émission par cette combustion de benzène, de formaldéhyde et de phtalates, tous produits dont l'inspiration peut s'avérer dangereuse pour la santé.

De même, le Papier d'Arménie, à base de benjoin, dont l'étiquette mentionnait en 2004 qu'il était « le plus ancien assainissant naturel » et, en 2007, qu'il est « le plus ancien désodorisant de l'air ambiant » dégage du formaldéhyde et du benzène. "

Source : ( http://www.senat.fr/rap/r07-176-1/r07-176-146.html)

   
Merci d'avoir signalé ce commentaire. Défaire
hzdeleted_28474181

Et un article de Wikipedia :

.

Et un autre article de Wikipedia :

"Le papier d’Arménie s’utilise en brûlant une lamelle détachable à la fois, préalablement pliée en accordéon, et déposée dans un support résistant à la chaleur. (...)

Aujourd’hui, ce produit est présenté comme un parfum d’intérieur ou parfum d’ambiance (« désodorisant naturel »), sans gaz propulseur. (...)

Moins toxique que les encens, son utilisation reste nocive pour la santé s'il est utilisé à trop hautes doses ou sans aération, en raison de la combustion incomplète du papier.

Des résidus (formaldéhyde et benzène) et du monoxyde de carbone s'en dégagent.

Il peut donner la migraine aux personnes sensibles et il est fortement déconseillé aux asthmatiques, aux allergiques ou aux personnes souffrant de troubles respiratoires."

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Papier_d%27Arm%C3%A9nie

1 J'aime    

Dossiers Houzz associés

Fleurs et plantes Les hellébores, ces merveilles de l'hiver à planter en été
Malgré leur sulfureuse réputation liée à la magie, les hellébores sont de véritables joyaux qui éclairent nos sous-bois
Lire Plus
Fleurs et plantes Jardiniers professionnels et amateurs, sauvons les buis !
Les maladies fongiques et la pyrale menacent gravement la survie de nos buis en Europe. Où en est-on ?
Lire Plus
Aménager son jardin Comment composer un jardin victorien ?
Imaginez le décor de votre jardin suivant les règles en vogue dans l'Angleterre du XIXᵉ siècle
Lire Plus
Recevoir 14 astuces déco à voler aux restaurants pour une soirée réussie
Mangez chez vous comme au restaurant en créant le décor d'une réception inoubliable
Lire Plus
Recevoir 10 astuces déco aériennes à voler aux mariages
Peu coûteuses et personnalisables à l'envi, les guirlandes osent toutes les audaces pour booster votre déco
Lire Plus
Outdoor Le jardin de Patricia : Bienvenue au Bois du Roi !
Découvrez le jardin d'une amoureuse des plantes et suivez-le semaine après semaine !
Lire Plus
Personnaliser l'extérieur Installer une toiture végétalisée, mode d'emploi
Couvrir un toit de plantes faciles d'entretien apporte des bienfaits qui vont au-delà de l'esthétique. Explications
Lire Plus
Fleurs et plantes 10 plantes pour un beau jardin parfumé
Lavande, lilas, roses... Nombreuses, les fleurs parfumées permettent d'aménager un jardin haut en couleur et des plus relaxants
Lire Plus
Accessoires Quel génie ! 12 astuces déco que vous auriez aimé connaître plus tôt
Gain de place, petit budget, idée récup'... Voici 12 façon de booster votre déco de façon aussi créative qu'accessible
Lire Plus